isolation veranda

L'isolation thermique de la véranda aluminium

Le choix d’installer une véranda chez soi peut être motivé par de nombreux facteurs. Parmi eux : la possibilité de réaliser de véritables économies d’énergie. Du fait de sa conception, cette extension de maison permet de réduire sa facture de chauffage et réduit les besoins en climatisation. Les fabricants, tels que Vérancial, ont amélioré leurs méthodes de fabrication et les performances thermiques des vérandas en adoptant de nouvelles technologies liées à l’isolation ou les systèmes d’occultation.

isolation verandaCes performances thermiques ont été mises à l’épreuve et les résultats sont là : l'étude réalisée en 2014 par le Bureau d'Etude Thermique Cardonnel Ingénierie pour le SNFA (organisation professionnelle représentative des concepteurs, fabricants et installateurs spécialisés dans les menuiseries en aluminium) le confirme. Le Bureau d’Etude Thermique Cardonnel Ingénierie a procédé à des simulations pour mettre au jour l’incidence d’une véranda sur les besoins de chauffage de la maison. Pour ce faire, le bureau a modélisé une maison type RT 1988 avec une surface habitable de 106,4 m² avant de lui annexer une véranda de 22,1 m², selon différentes configurations :
- véranda chauffée ou non ;
- différentes orientations ;
- fenêtre de séparation entre la maison et la véranda ;
- taille et utilisation de la fenêtre de séparation ;
- zone climatique.

Cette étude a révélé que grâce à l'installation d'une véranda, il devient possible de diminuer considérablement les besoins de chauffage de la maison, et ce quelle que soit la configuration, plus particulièrement dans les régions ensoleillées où les économies peuvent être plus conséquentes en tirant profit des principes de l’architecture bioclimatique. En effet, choisir une orientation sud-est dans ces régions permet des économies non négligeables.

Jusqu’à 28% d’économies d’énergie

Une véranda non chauffée rend possible la réalisation de 18% d’économies d’énergie, indique l’étude du SNFA. Mais pour obtenir ce résultat, l’idéal est d’y installer une grande fenêtre de séparation et de ne l’ouvrir que lorsque la température est plus élevée dans la véranda que dans la maison, d’après Jean-Luc Marchand, délégué général du SNFA. La véranda arrive ainsi à remplir parfaitement son rôle de tampon thermique en assurant la redistribution de la chaleur solaire captée via ses larges baies vitrées à l’intérieur de la maison. Bien entendu, même sans baie vitrée, il est toujours possible d’économiser de l’énergie.
Dans le cas d’une véranda chauffée, l’économie d’énergie ramenée au m² de surface chauffée peut atteindre jusqu’à 28% dans le sud-est de la France, la zone climatique la plus chaude du pays. Une utilisation du chauffage raisonnée et adaptée à son occupation demeure la meilleure façon de réaliser des économies. Jean-Luc Marchand recommande de « ne chauffer qu’en journée et de fermer la fenêtre de séparation la nuit. » A noter que plus la fenêtre est grande plus elle est efficace.
Enfin, il va sans dire que pour obtenir une réduction significative des dépenses énergétiques de la maison, la véranda doit être conçue et construite par un professionnel qualifié. Ce dernier étant le seul habilité à offrir au particulier un résultat final répondant à ses attentes et aux normes de qualité et de sécurité que ce genre de projets est sensé respecter.

Des vérandas 100% isolation thermique

Conçues avec la technologie de la « rupture de pont thermique », les vérandas Vérancial vous protègent du froid pendant l'hiver et du chaud pendant l'été. C’est une solution idéale pour agrandir sa maison ! Toutes les menuiseries Vérancial présentent un haut niveau de performance reconnu sur le marché :
Fenêtres et baies coulissantes à isolation renforcée commercialisées sous D.T.A. (Document Technique d'Application) du C.S.T.B. (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)
Certification par évaluation de la conception des vérandas à ossature aluminium du CSTB (centre Scientifique et Technique du Bâtiment) EC01 N° 102-15-V02 du 22/12/2014
Hautes performances d'étanchéité à l'eau, à l'air et de résistance mécanique validées par le C.S.T.B. (Centre Scientifique et Technique du Bâtiment)
Menuiseries isolées conformes aux critères d’incitation fiscale en vigueur pour la rénovation.

Les vérandas en aluminium Vérancial permettent d’économiser 10% d’énergie par an (chiffre variable en fonction de chaque cas) et participent à réduire la pollution atmosphérique. Dès lors, vous avez l’assurance d’une véranda avec de hautes performances isolantes tout en bénéficiant d’un crédit d’impôt.

Vérancial propose également des vérandas bioclimatiques spécialement conçues pour maximiser vos économies d’énergie avec Extens’K, un concept unique pour votre extension d'habitat.

PARTAGER SUR :